Le Label Rouge

Officiellement supérieur !
Le Label Rouge est l’unique signe national officiel qui garantit une qualité supérieure à celle d’un produit courant similaire, tant au niveau de sa production, de son élaboration que de sa qualité gustative.

Qui peut en bénéficier ?

Les denrées alimentaires et les produits agricoles non alimentaires et non transformés peuvent arborer ce label. Une denrée ou un produit Label Rouge peut bénéficier simultanément d’une Indication Géographique Protégée (IGP) ou d’un label Agriculture Biologique (AB), mais pas d’une Spécialité Traditionnelle Garantie (STG) .

Comment obtenir le Label Rouge ?

Cette démarche qualité ne peut être obtenue que par la mise en place d’une politique de filière à double niveau :

  • Un engagement de tous les opérateurs de la filière concernée : L’une des grandes originalités de la démarche Label Rouge est qu’il s’agit d’une démarche collective, imposant un partenariat de la filière au sein d’un ODG (Organisme de Défense et de Gestion), celui-ci constituant un véritable cercle qualité. Tous les partenaires intervenant sur le produit y sont représentés, en fonction de leur implication dans la qualité du produit.
  • Une approche objective de la qualité : Tous les maillons de la chaîne, de la sélection de la race, souche ou variété, à la transformation et la commercialisation du produit, en passant par l’alimentation des animaux, sont donc mobilisés pour atteindre l’objectif qualitatif recherché.

Qu’apporte le Label Rouge ?

Cette démarche de filière permet de maîtriser la qualité du produit à tous les niveaux, mais aussi d’assurer une répartition équitable de la plus-value en rémunérant à sa juste valeur les efforts consentis par les différents partenaires de la filière. Elle permet également d’assurer une traçabilité du produit dès son origine, et jusqu’au consommateur.

Le contrôle des conditions de production des produits bénéficiant d’un Label Rouge est effectué par un organisme certificateur accrédité. Ce positionnement haut de gamme rend indispensable la révision périodique des cahiers des charges.

Dans les Hauts de France

31 cahiers des charges dont :

  • 16 cahiers des charges dans les filières volailles et œufs
  • 5 cahiers des charges en légumes
  • 5 cahiers des charges produits de la mer
  • 3 cahiers des charges produits de boulangerie
  • 2 cahiers des charges viandes

Newsletter

Le Groupement Qualité vous envoie régulièrement son actualité par e-mail. Conformément à notre politique de confidentialité nous ne transmettons pas votre adresse e-mail à des tiers et vous pourrez vous désabonner à tout moment.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.